Start-Pause-Stop       - Fond musical -       Volume     


~ MEREVILLE ~
"Capitale du Cresson" ...


Cliquer pour agrandir

Le pays vu depuis le sommet de la Tour Trajane. A l'horizon, la Beauce, ... et à droite ...

Cliquer pour agrandir

... Le Parc et le Château vus du même point d'observation, donc à la suite du panorama précédent.


© Sources: SHACM, associations locales. Photos: M.Lefeivre sauf indication contraire.


Son histoire:

Blason de Méréville

Le territoire a été occupé dès le néolithique, mais c'est en 1056 que le nom de Méréville est cité pour la première fois dans une chronique de A. de Fleury, moine de Saint-Benoît sur Loire. A l'origine, la population se groupait autour de deux centres distincts entourés de murailles. Sur le plateau dominant la Juine, Saint-Père-lès-Méréville, situé autour d'un centre religieux (St Pierre ès liens) érigé par les moines de Bonneval. Plus bas, autour d'une motte féodale : "Le Bourg de Méréville ".
Le château qui date du XI ème siècle fut une première fois entièrement rasé lorsque BARDUFLE, son Seigneur rebelle y fut vaincu par Henri Ier en 1032. II fut reconstruit, puis à nouveau détruit à plusieurs reprises et reconstruit finalement en 1460. Pendant la guerre de Cent ans (1337-1453), Méréville fut occupé successivement par le parti Royal, les Anglais puis les Bourguignons.
Au XVI ème siècle, quelques riches heures émergent avec la maison des REILHAC. La ville connut par la suite de nombreux fléaux : la peste noire en 1520, le passage des Grandes Compagnies, les guerres de religion qui virent les Catholiques et Protestants s'acharner autour de la chapelle de la Madeleine (angle rue Diderot, rue Madeleine). Puis, durant la Fronde, ce furent les exactions des Troupes de Condé. A la fin du XVIII ème siècle, Méréville connut de grands moments grâce au Marquis de LABORDE qui transforma totalement le château et réalisa les jardins à l'anglaise.




Le Blason de Méréville: Deux lions supportent l'écu d'azur au chevron accompagné de deux roses en chef et d'une gerbe en pointe, le tout d'or, surmonté d'une couronne de marquis. Le Comte Alexandre de Laborde, descendant du Marquis Jean-Joseph de Laborde, autorisa en 1943 la ville à utiliser pour ses armes, le blason de sa famille depuis 1709.
Signalons qu'il est aussi utilisé pour la rue Laborde à Paris 8e.





   Les visites guidées.

Il suffit de cliquer sur l'image attenante à chaque sujet.

Les photos récentes cohabitent avec les cartes postales anciennes des lieux. Lorsqu'une visite appronfondie est possible, c'est indiqué: faites votre choix dans les rubriques.
Pour le retour vers les pages d'accueil, on a souvent prévu une icône à cliquer. Si vous ne la trouvez pas, la flèche inversée situé en haut de votre navigateur  Retour  fera le même travail.

© Mentions légales: L'auteur est l'unique propriétaire de ces pages. Elles sont enregistrées sur l'hébergeur français nFrance, et inscrites à l'Internic depuis 2005 et régulièrement mises à jour. Tous les documents ou informations transmis à l'auteur qui est membre de nombreuses associations, ont été publiés avec leur approbation et l'origine est mentionnée. Aucune copie ne peut être faite sans son accord écrit et daté, celui-ci se chargeant de répercuter la demande éventuellement vers les donateurs. Nous rappelons que les publications Internet sont soumises aux règles de la Presse écrite.
Les auteurs qui le souhaitent peuvent mettre des liens vers ces pages à condition d'en faire la demande préalable, nous offrons une bannière graphique.







Bourlinguer à MérévilleBourlinguer à Méréville

Sur les traces de Blaise Cendrars qui nous a inspiré le titre, nous vous invitons à un tour de Méréville.





La HalleLa Halle de Méréville

Visite historique sur l'ancienne place du Martroi (marché)..







La tour TrajaneLa Tour Trajane

Nous vous invitons à y grimper ! ... Contempler la Mer d'or depuis l'émeraude qu'est le Parc.





Le Patrimoine religieuxLe Patrimoine religieux

La présence d'une belle rivière, la longue histoire de la ville,
ont fait fleurir ce patrimoine expliquant son attrait envers les Artistes,
ils y trouvent sans doute ici leurs sources.





Les Croix de cheminsLes Croix de chemins

Elles étaient reposoirs, lieux de rogations, de souvenir, bornes de limites territoriales et même bornes kilométriques ! ...
La Beauce est très riche en croix de toutes sortes, n'oublions pas que nous sommes sur le Chemin de St Jacques.
Ce paragraphe est bien renseigné, la partie "histoire" est également accessible depuis les visites des autres villages.





Les CressonnièresLes Cressonnières

Méréville Capitale du Cresson: Le titre n'est pas usurpé !
Si les pionniers du cresson n'ont pas commencé tout de suite à Méréville, par la suite ils l'ont choisie !
La présence de cette belle rivière, les nombreuses sources dans la vallée, ce "microclimat",
des sites protégés, tout y était pour que le cresson s'y plaise.
Les cressonniers n'ont pas pour autant le travail facile ... mais ils vous le diront eux-mêmes.





Le Hameau des ArtistesCourcelles, le hameau des artistes, le sentier de la Flore Sauvage.

"Courcelles, un petit bouton d'or épargné du désastre ... " (Marianne Auricoste)
C'est ici que s'arrête le béton et que tout commence ...
Après la visite des Cressonnières, qui méritent le détour, nous entrons dans les chemins de randonnée,
et le Sentier de la Flore qui longe la Juine en direction d'autres moulins.





Moulins, Lavoirs et PontsMoulins, Lavoirs et Ponts

La présence d'une belle rivière, la longue histoire de la ville,
ont fait fleurir ce patrimoine expliquant son attrait envers les Artistes,
ils y trouvent sans doute ici leurs sources..







Le Château et le Parc de MérévilleLe Château et le Parc de Méréville.

C'est principalement pour lui que les touristes viennent à Méréville, il ne faudrait donc pas le négliger. C'est de là que tout est parti: Le Marquis Jean-Joseph de La Borde, surintendant de Louis XVI (comme Nicolas Fouquet, celui de Louis XIV) fit construire un parc et agrandir un chateau à la mesure de ses moyens. Si Méréville n'a pas eu la chance de Vaux le Vicomte, son propriétaire n'en a guère eu davantage. Considéré comme un bienfaiteur du village, il aura pourtant fallu attendre longtemps avant que justice soit rendue à son oeuvre. Il aura fallu 10 ans à Hubert Robert et son mécène le Marquis, pour réaliser cette merveille (tiens, c'est l'anagramme de Mereville ! ) et 200 ans pour qu'il soit classé aux monuments historiques. Aujourd'hui le parc renaît, mais malgré les moyens modernes, il faudra bein encore 10 ans pour que l'ensemble ait repris un aspect proche de l'original.


  • En résumé , aujourd'hui le Parc se visite comme une personne en réanimation ... Cela peut décevoir les habitués de Versailles, Vaux et les autres, mais si on approfondit un peu c'est terriblement passionnant ... Et c'est là qu'apparaît la cerise sur le gâteau: on découvre Méréville, l'écrin qui entoure ce bijou. Et comme chez les grands joailliers, l'écrin est aussi une oeuvre d'Art.

    Alors, bienvenue à Méréville !




    Blaise CendrarsLes Hommes

    On ne peut présenter les particularités d'un pays sans parler des hommes qui y ont laissé leur empreinte.
    Enfants du pays, gens de passage qui ont eu "le coup de coeur", amis de nos amis ...
    Ils ont fait la réputation et le cadre de Méréville et ses environs, fait fleurir ce patrimoine
    expliquant ainsi l'attrait des nouveaux venus, qui en parlèrent à leur tour...









           1- Nord - Ouest 2- Nord - Est 3- Sud - Ouest 4- Sud - Est

          

    Le plan établi par l'Office du Tourisme.
    Pour agrandir, cliquer sur la partie qui vous intéresse.
    Pour revenir, utiliser le bouton flèche "précédente"
    [ <= ] du navigateur.

        





    Pour agrandir les images, ou suivre un lien: le curseur se transforme en passant par dessus
    chaque fois que cela est possible... alors, cliquez !

    Pour revenir à cette page, utiliser le bouton flèche retour    du navigateur.
    Vous pouvez afficher plein écran en utilisant la touche F11 (aller-retour)



    Pour retourner en haut de page, cliquer ici:    


    Pour retourner sur la page précédemment visitée:  cliquer ici:    retour   
    ou bien utiliser le bouton flèche "Précédente" [ <= ] du navigateur.


    Pour retourner sur la page d'accueil du site:  cliquer ici:      retour



    © Design & Html: M L 2007-2013 Méréville