Start-Pause-Stop       - Fond musical -       Volume     

~ SACLAS ~


Saclas

Saclas




© Sources: Mairie, Paroisse, SHACM, associations locales.
Son histoire:

Le territoire a probablement été occupé très tôt par les hommes, mais la Préhistoire n'a livré aucune trace de la vie qui appartiendrait à cette ère. C'est à l'époque gauloise que remontent les premiers vestiges de la présence humaine.

Située à mi-chemin entre Lutèce (Paris) et Génabum (Orléans) sur l'Itinéraire tracé par l'Empereur Antonin, Salioclita (Saclas) était une étape importante sur la route vers le sud. Le village est placé sur la voie Gallo-Romaine sur un gué de la Juine. La Juine, petite rivière qui prend sa source à Autruy sur Juine et qui se jette 55 km plus loin dans l'Essonne à Ballancourt, sépare alors le pays des Sénons (Sens) et celui des Carnutes (Orléans - Chartres). La route traverse ainsi la Juine à Saclas, la forêt des Carnutes trouve sa limite ici, si bien que la ville est un poste frontière.

Sous l'occupation romaine, Saclas connaît un développement très important. La présence de temples, bassins et thermes, attestée par de nombreux vestiges témoigne d'une époque évoluée. Ensuite, les Romains firent passer la route par Stampae (Etampes), puis par le plateau pour éviter le fond de vallée.

Les informations sur l'époque post romaine sont minces. Le roi Dagobert ( 622 - 638 ) aurait fait donation du village aux moines de l'Abbaye de St. Denis, selon certains documents qui demeurent cependant sujets à caution.

Au Moyen-Âge, Saclas est située sur un itinéraire emprunté par des pèlerins qui se rendent à St. Jacques de Compostelle. La ville connaît un nouvel essor avec la multiplication des relais et des auberges. La mise en place de la féodalité voit naître un certain nombre de fiefs avec leurs seigneurs respectifs dont certains sont très importants.

Saclas Au XIV ème siècle, une maladrerie s'installe à l'écart pour soigner les lépreux. Le bourg est fortifié et commandé par un capitaine. On note la présence d'une forteresse qui fut utile durant la guerre de cent ans et surtout au début du XV ème siècle.

Sous la Révolution, il ne se passe rien d'important. Avec le XIX ème siècle survient l'industrialisation. Saclas qui a toujours été un village agricole voit se développer trois filatures grâce à la laine des moutons de Beauce et à l'énergie hydraulique générée par les moulins qui se sont implantés sur la Juine. Trois moulins servaient aussi à moudre le blé.

Aujourd'hui, Saclas est une petite ville résidentielle dont l'activité locale se partage entre l'agriculture, la petite industrie et une activité post hospitalière. Néanmoins, les actifs qui sont nombreux à ne pouvoir trouver un emploi sur place partent chaque jour travailler soit sur Etampes soit sur la région parisienne.


Les armoiries" à trois chevrons party de sinople et de sable " telles sont les armoiries de Saclas qui remontent au temps de la famille de Poilloüe, laquelle vint s'établir à Saclas à la fin du XIV ème siècle. On trouve également d'autres armoiries " d'azur à trois fusées d'or en pal " partagées avec la commune de Boissy-la-Rivière. Ce sont les armoiries de la famille de Fusée.


A voir:
Saclas

L'ÉGLISE St Germain:


L'église St Germain, date de la fin du XIe s. , elle a dû être construite sur un sanctuaire gallo-romain.
Une page lui est entièrement consacrée, on y accède en cliquant sur l'image à droite.



La borne des Poilloüe:

Cette borne marquait la limite des trois domaines de Bierville, de Boissy et de Saclas. Elle porte sur ses deux faces les armes de la famille de Fusée (trois losanges). Ce type de borne, commun avant la Révolution est devenu très rare aujourd'hui.



Les Thermes romains:

A venir !



Le château de Bierville:

Situé sur la commune de Boissy-la-Rivière, en limite de la commune de Saclas, ce château appartint à Marc SANGNIER, le fondateur du " Sillon " qui créa et installa sur sa commune la première Auberge de la Jeunesse. Aujourd'hui, ce château appartient à un Syndicat (C.F.D.T.) qui l'utilise pour la formation de ses cadres.



Cliquer ici

Les Croix de chemins:

Elles ont fait l'objet de recherches historiques. Dans le cadre d'une rénovation, nous avons réalisé une étude sur Méréville (voir le lien à droite avec cette rubrique, en cliquant sur la croix).
La paroisse de Saclas et ses alentours en comptent un certain nombre: Grâce à la présence de spécialistes passionnés, nous pourrons peut-être bientôt vous les présenter.
Rendez-vous pour les photos sur la rubrique "Les Croix" !

La croix du Château

Cette croix de chemin est située à l'angle de la rue de la Guymont et de la rue des Robines, près de l'entrée du château détruit à la libération en 1944. Elle est érigée sur une pierre tombale gravée d'une croix de chevalier (la croix serait relativement récente).







       1- Ouest 2-  Est

      

Pour agrandir, cliquer sur la partie qui vous intéresse.
Pour revenir, utiliser le bouton flèche "précédente" [ <= ] du navigateur.

    





Pour agrandir les images: le curseur se transforme en passant par dessus
chaque fois que cela est possible... alors, cliquez !

Pour revenir à cette page, utiliser le bouton flèche retour    du navigateur.
Vous pouvez afficher plein écran en utilisant la touche F11 (aller-retour)



Pour retourner en haut de page, cliquer ici:    


Pour retourner sur la page précédemment visitée:  cliquer ici:    retour   
ou bien utiliser le bouton flèche "Précédente" [ <= ] du navigateur.


Pour retourner sur la page d'accueil du site:  cliquer ici:      retour



© Design & Html: M L 2007-2012 otBM